[BG] Colonel-Zk

Aller en bas

[BG] Colonel-Zk

Message  Colonel-Zk le Mar 20 Mar 2012 - 15:50

Un jeune pandawa entra dans la taverne, la glace sous ses pieds était fraiche, sortant de sa poche un parchemin fraichement écrit il avança vers la pancarte, planta sa dague dans le haut du document le laissant ainsi sur le mur de l’entrée :




Chers membres de l'Alliance Dofusienne,

Bonjour à tous, je suis le Lieutenant-Zk, fidèle disciple du Colonel-Zk. Suite à sa requête pour rejoindre les rangs de votre alliance, je vous transmets les informations concernant son histoire, cela permettant à tout à chacun de ne pas se méprendre sur ses intentions, ou sur ces motivations.
L’explication remonte à quelques siècles déjà, je prendrai donc le temps de vous faire part, parchemin par parchemin des informations que je pourrai collecter.


Le comte Harebourg est un xélor de taille, maîtrisant avec aisance l’art de la communication, de nombreux ouvrages récent et anciens font par de ses talents d’orateur.
Il était d’après ces mêmes ouvrages à la tête de certains bataillons armés qui lui étaient fidèles (certains même au point de se faire marquer au fer avec le symbole de celui-ci). L’un de ses bataillons ce serait nommé La légion Masquée, aussi connue sous le nom des Z. Composée de l’élite des Zobals de tout l’Amakna, fidèle, sans noms, ils étaient tous fils de personne et toujours enclin à frapper sur les ennemis du comte. Sa garde rapprochée en somme…

Dans les pages d’un de ces fameux ouvrages (je vous donnerai les références mais la bibliothèque de Bonta ne semble plus les avoir en stock) L’histoire de cette fameuse légion est contée en détails, mais ce n’est pas là le propos.

Pour comprendre le cheminement de mon supérieur il faut que je vous explique le fonctionnement des Z., et surtout le principe hiérarchique qui les gouverne :

-Le comte Harebourg est le seul donneur d’ordre.
-Les missions confiées le sont à des équipes de 4 personnes. Ni plus ni moins.
-Le chef de ces équipes est nommé par le comte. Avec vingt six d’équipes, ces chefs étaient des Zobals de qualités, reconnus pour leurs talents et fidèles au comte.
-Les 3 autres membres étaient inscrits dans les équipes de sorte à créer un équilibre pour qu’aucune des équipes ne soit plus forte qu’une autre.

Chaque équipe se voyait attribuée une lettre complémentaire.

De là et avec toute la logique que je vous reconnais, vous comprenez vite d’où vient le nom de notre Colonel, Colonel-Zk….


Je reviendrai vous porter un parchemin de plus, le froid ayant abîmé le suivant, je me dois de le réécrire au propre.

Bonne Journée à tous.




Le pandawa fière de lui à la relecture de son texte sorti, une chopine à la main, il enfila son manteau pour retourner dans les froideurs de Frigost.
avatar
Colonel-Zk
Abraknyde bavard

Nombre de messages : 94
Age : 27
Classe : Zobal
Date d'inscription : 19/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Colonel-Zk

Message  malurxia le Mar 20 Mar 2012 - 19:19

J'aime Very Happy
avatar
malurxia
Dragon Cochon qui grogne

Nombre de messages : 422
Age : 26
Classe : Dieu Osamodas
Date d'inscription : 20/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Deuxième Partie

Message  Colonel-Zk le Jeu 22 Mar 2012 - 11:10

L’hiver s’adoucissait peu à peu dans les plaines de l’Amakna, et dans la fin de la matinée, le lieutenant s’avançait d’un pas décidé, son tonneau sur le dos, une kokopaille en descendant jusqu’à la bouche pour ne pas se dessécher.
Habitué depuis des années à la rigueur de Frigost, ce soleil qui le réchauffait, semblait presque un été sur sa peau. La porte de la taverne était ouverte, il frappa tout de même sans réponse.
« Pas très matinaux » se dit-il, il avança vers le panneau d’affichage, déroula son parchemin, et le placarda par-dessus le précédent :



Comme vous avez pu le comprendre, notre bien aimé Colonel a connu des temps qui ne sont pas les notre. Pour arrivé jusqu’à nous il a fallut que le temps glacial fasse son effet.

C’est durant une mission daté d’on ne sait pas trop quand mais la glaciation de l’île n’était pas encore faite, que le comte Harebourg demanda à l’équipe K de partir explorer une grotte dont l’entrée serait située sous le lac des plaines (aujourd’hui lac gelé). Le Colonel fort de plusieurs missions d’exploration au mont Torrideau et dans la foret de Korriandre parti dans la zone.
Entouré de trois autres disciples Zobal, ils se lancèrent à bord d’un rafiot en direction de la petite croix sur la carte.
Là, grâce à une invention du maitre Harebourg, le « Rez pirsou delo » ils plongèrent dans les abysses du lac, qui semblent-ils sont bien plus profondes que ce que relatent les recherches et ouvrages actuelles.
Le major-zk de l’époque était formé aux talents de scribes, et ce sont ces écrits qui me permettent aujourd’hui de vous compter cette histoire. Je n’ai par contre pu retrouver de lui que sa main tenant une plume de gélikan.

La mission consistait à explorer la zone et à donner au comte des informations sur les monstres qui pouvaient y vivre. Une fois arrivé dans la grotte, et après un long parcours dans la grotte sous-marine, l’équipe Z se retrouva dans une poche d’air, suffisamment grande pour que l’équipe se redresse. Avançant un peu plus dans la grotte dans laquelle l’air était respirable, les premières attaques commencèrent…

De drôle de pingouin, ou plutôt des mansots, la bataille faisait rage, et de furia en cabriole, l’équipe réussit tant bien que mal à regagner la sortie.
Tout proche de la surface, à quelques dizaines de mètres, le froid commença à engourdir le Colonel, un énorme mansot happa deux des Zobals qui le suivaient et un drôle de tout petit lança une onde d’énergie qui trancha en petit morceau le scribe. Le froid devint insoutenable, et petit à petit, engourdit notre Colonel, qui plongea dans un profond sommeil.


Le pandawa ne pris pas le temps de relire cette fois, il semblait préoccupé par d’autres affaires. Vidant son tonneau il le laissa à l’entrée avec un petit mot :

Je pars continuer mes recherches, le Colonel est un homme assez froid (sans jeux de mots déplacés)
Au plaisir d’un jour croiser quelqu’un dans cette taverne le matin.

Lieutenant-Zk pandawa/scribe.
avatar
Colonel-Zk
Abraknyde bavard

Nombre de messages : 94
Age : 27
Classe : Zobal
Date d'inscription : 19/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

3eme partie:

Message  Colonel-Zk le Mar 27 Mar 2012 - 15:58

La nuit est longue dans les froideurs de la crevasse perge, le pandawa était assis au sommet d’un plateau pour pouvoir voir de loin les givrefoux venir. Sortant un pot d’encre de kralamour du tiroir de son tonneau fétiche ainsi qu’une plume de bwak, il entama la rédaction à la lumière de son petit feu de camp.

C’est il y a à peine quelques mois, j’étais alors un pandawa insouciant, vivant aux grès des alcools de passage. Traînant de tavernes en tavernes, j’atterris au plus grand des hasards sur l’île de Frigost, et le froid aidant, je trouvai rapidement de quoi me réchauffer au cœur du village (dont la bière locale n’est pas des plus mauvaise). Accoudé au comptoir, assis sur mon tonneau, j’observais mon ardoise s’allonger. Ma bourse était vide, et il fallait payer mes dettes, foie de pandawa je ne peux en faire autrement…..
La chance était avec moi ce jour là, un « excavateur » du lac gelé entra en trombe dans la taverne, hurlant aux fatigués de la bouteille : « 20 000k de la journée pour qui viendra nous filer un coup de patte !»

Profitant de l’occasion, j’enfilai mon manteau en fourrure de boufmouth pour rejoindre l’expédition. L’excavateur était un éniripsia, un peu porté sur la bouteille, il avançait pourtant avec vigueur dans la neige. Du haut de son mètre vingt, il nous montrait le chemin. Dans la taverne, il recruta aussi un petit sacrieur, bien plus jeune et à peine équipé pour se balader sur le lac.
Au bout de plusieurs heures de marches nous arrivâmes enfin devant l’immense trou. 317 chopines de larges, et suffisamment de chopines pour ne pas pouvoir en voir le fond. Le sacrieur semblait mal à l’aise en montant dans la nacelle, la descente était longue, et plus on approchait du fond, plus il devenait pale….

Au bout de plus d’une heure de descente nous étions au fond. Les animaux gelés dans les parois faisaient office de décor glacial. La roche était creusée en couloir par les excavateurs. L’objectif était de sortir des blocs de glace pour les réchauffer et récupérer les objets que l’on y trouverait. Une scie à la main, une torche dans l’autre (et mon tonneau sur le dos) j’avançai dans ce couloir sans fin.
Au bout d’un moment j’arrivai à la « salle de pioche » ou près d’une dizaine de personne s’affairaient à dégeler une sorte de mansot énorme avec une couronne.

C’est là que j’ai aperçu un peu plus haut un homme congelé au dessus de l’animal. Son visage était recouvert d’un masque comme je n’en avais jamais vue.


Le temps presse, le jour arrive à grand pas. Et malheureusement pour moi les givrefoux ne sont pas tendres. Je vous fais parvenir ce parchemin par corbac voyageur, en espérant qu’il arrive à bon port.

Lieutenant-Zk pandawa/scribe.


Sortant un corbac à demi-soul de son tonneau, le pandawa lui chuchota quelques mots à l’oreille, avant de lui donner une petite rasade. Le corbac titubant s’envola alors vers l’Amakna.
avatar
Colonel-Zk
Abraknyde bavard

Nombre de messages : 94
Age : 27
Classe : Zobal
Date d'inscription : 19/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Colonel-Zk

Message  malurxia le Mar 27 Mar 2012 - 19:16

excellent!!! la suite XD
avatar
malurxia
Dragon Cochon qui grogne

Nombre de messages : 422
Age : 26
Classe : Dieu Osamodas
Date d'inscription : 20/01/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Colonel-Zk

Message  Colonel-Zk le Mar 20 Mai 2014 - 5:56

C'est en ouvrant la porte de la maison de sufokia, que le grand poilu nommé Welrin trouva un bout de papier gelé, au bout du quel se tenait un kwak un peu déseché, entrepprenant d'ouvrir le courier, il arracha un bout de l'animal:

Désolé de vous avoir fait attendre, les givrefoux nous ont poursuivi jusqu'à l'ancien manoir du maitre, et devant le batiment lui remémorant tant de souvenir, le colonel à eu un choc, il s'est laissé tombé dans une des brèches dont il nous à fallu à moi même et au sergent plusieurs semaines pour l'en sortir (l'alcool qu'il portait sur lui n'a pas aidé à le remonter, il refusé de laisser ce "trésor" en bas...)

Malgré nos péripécies, je viens raconter la venue de notre chef dans vos rangs, et en bon scribe je me doit d'être le plus clair possible.

Dans mon dernier courrier je vous expliqué avoir trouvé le colonel dans ce que l'on nomme aujourd'hui la caverne du mansot royal, une fois le bloc détaché du mur, nous avons ramené celui-ci jusqu'à la taverne ou se réchauffant autour du feu, le bloc fini par laisser un maitre zobal bien humide sur le tapis.

Le sergent usant d'un nombre incalculable de sorts de soin tous plus déplorables les uns que les autres fini par relancer le coeur du brave qui ne tarda pas à l'étrangler sans vergogne.
Une fois les esprits calmés, le zobal demanda où il était et où était sa troupe de combat, il semblait perdu dans un monde froid où rien ne lui était familier...

Le regard vide, il me pris ma chopine dont il avala les deux tiers avant de me dire froidement: " Je veux ma vengance, mais pas quelque chose de grand et de voyant non. Je veux que cela lui reste en travers de la gorge, il doit payer pour avoir oser nous perdre dans des foutaises pareilles... Le compte n'est plus le maitre que j'ai connu, les hommes qui m'accompagnaient ne sont plus de se monde, et vous jeune panda insouciant, vous aller être le pivot de ma revanche."

J'ai donc avalé la dernière goutte qu'il avait laissé dans la bouteille, j'ai écouté les bribes qui lui restaient en mémoire de sa vie passée, et ne sachant que faire, nous nous sommes pour la première, mais pas la dernière, soulés la gueule comme il se doit.

Laissez moi le temps de réchauffer un nouveau piaf de la glace et je vous narrerai encore un bout de l'histoire de notre colonel.

Lieutenant-Zk pandawa/scribe.

Le sadida pris le bout de papier, le perça d'un coté pour le ranger avec les autres chiffons décongelés qui étaient rangés sur le bureau, la fée en partant avait pris soin de mettre le tout de coté...
avatar
Colonel-Zk
Abraknyde bavard

Nombre de messages : 94
Age : 27
Classe : Zobal
Date d'inscription : 19/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [BG] Colonel-Zk

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum